L’éducation routière dans les écoles

Les policiers municipaux accompagnent les écoliers grâce aux différentes actions menées en faveur de l’éducation routière dans les écoles. Mis en place tout au long de l’année scolaire, ces actions permettent de sensibiliser les enfants aux danger de la route et le comportement à adopter. Formés spécifiquement à cet exercice, les policiers municipaux proposent deux modules aux enfants des écoles :

  • le module « Piéton » (au 1er semestre dans les classes de CE2)
  • le module « Le Cycliste et son vélo » (au 2ème semestre dans les classes de CM2).

Lors de ces séances, les policiers informent, initient et accompagnent les élèves. Aucun enfant n’est mis de côté, même s’il n’a jamais pratiqué de vélo.


Anciennement appelée « permis piéton », cette instruction à l’éducation routière s’adresse aux classes de CE2. Elle aborde principalement le comportement à adopter par les jeunes piétons. Durant une demi-journée, les enfants ont une partie théorique en salle de classe. Cette partie porte sur le comportement sur le trottoir et la traversée de rue. Puis, la seconde partie, porte sur la pratique, avec la traversée d’une chaussée, avec ou sans feu de signalisation.

l'éducation routière dans les écoles piéton
l'éducation routière dans les écoles piéton

Ces interventions s’articulent en deux parties sur une journée auprès des classes de CM2. La première partie théorique reprend les notions de base de l’éducation routière. Puis, se porte sur les accessoires obligatoires et conseillés sur un vélo et pour un cycliste.

l'éducation routière dans les écoles

La seconde partie est purement pratique. En effet, tous les enfants participent à des exercices de maniabilité. Ils apprennent également les gestes qui peuvent être dangereux ainsi que les gestes d’urgence à effectuer (comment tourner à gauche ou encore le freinage d’urgence).

La municipalité fourni tous les équipements (casques, chasubles et vélos) pour ces interventions.

INFO + : La Prévention routière a dispensé la formation obligatoire à tous les agents de police. LÉducation Nationale les a également agréés.