Bienvenue sur le site de la mairie de Lempdes

Travaux d’assainissement et de voirie Avenue de l’Europe

Clermont Auvergne Métropole réalisera des travaux d’assainissement et de voirie Avenue de l’Europe. Ceux-ci débuteront en janvier 2019 et devraient prendre fin au mois de mars 2020, sauf aléas.

Désormais pleinement compétente en matière d’eau, d’assainissement et de voirie, Clermont Auvergne Métropole prévoit, en concertation avec la Ville de Lempdes, la réalisation d’importants travaux de requalification de l’avenue de l’Europe, à Lempdes. Les opérations devraient débuter mi-janvier 2019 et s’échelonner sur une période de 15 mois.

Un remodelage en profondeur
Le chantier portera sur le tronçon compris entre le rond-point de La Rochelle (Mc Donald’s) et le giratoire de Marmilhat (Lycée Louis Pasteur – VetAgro Sup). Cette requalification complète permettra notamment la reprise des trottoirs aux normes PMR (personnes à mobilité réduite), la création d’une piste cyclable séparée de la chaussée par un îlot paysager et l’implantation d’un nouveau giratoire au niveau de la bretelle d’accès autoroutière pour faciliter l’entrée et la sortie de l’A711. Ces aménagements routiers (12 mois de travaux) interviendront après un vaste travail sur les réseaux (3 mois d’intervention) – eau potable, assainissement, téléphoniques, électriques – et le remplacement d’une trentaine de candélabres.

Une circulation perturbée
Des perturbations en termes de circulation sont à prévoir aux abords du chantier. En journée, les phases de travaux les plus contraignantes nécessiteront l’instauration d’une circulation alternée sur une voie. L’accès aux commerces sera maintenu. D’autres phases nécessiteront quant à elles la fermeture de l’avenue ; ces travaux seront alors réalisés de nuit. Tout au long du chantier, une signalétique adaptée et des déviations seront mises en place pour orienter les automobilistes à l’approche de la zone de travaux.

Un déploiement progressif de ce schéma
Clermont Auvergne Métropole entend donner toute sa place au vélo sur son territoire et s’engage à mener les opérations nécessaires à la constitution d’un réseau structuré et sécurisé au travers un schéma cyclable co-construit avec des élus, des associations et des experts de la mobilité. Dans le cadre de la mise en oeuvre de son Schéma cyclable métropolitain, Clermont Auvergne Métropole met à profit les opérations de réaménagement de voirie pour réaliser des bandes ou pistes cyclables. Ainsi, la requalification de l’avenue de l’Europe sera l’occasion de créer 900 m de pistes supplémentaires, reliant le site de Marmilhat à la zone commerciale de Lempdes.

 

Coût total de l’opération : 1 847 000 € TTC
Plan de financement :
– Clermont Auvergne Métropole : 1 687 000 €
– Conseil départemental du Puy-de-Dôme : 125 000 €
– SIEG 63 : 35 000 €

Concours illuminations de Noël

[Concours illuminations de Noël] 🎄
A l’occasion des fêtes de fin d’année, la ville de Lempdes organise un concours de décorations et illuminations des maisons et vitrines (commerces). Les participants devront illuminer leur vitrine, maison, façade, jardin ou balcon de façon à être visible de la rue. Les illuminations devront se faire de façon originale et créative, tout en utilisant, si possible, des illuminations à économie d’énergie (type LED). Pour participer, s’inscrire à l’accueil de la Mairie ou au 04 73 83 74 74. Le jury circulera dans les rues de la ville le jeudi 3 janvier 2019 de 17h30 à 19h30. La remise des récompenses est fixée le mardi 8 janvier 2019 à 18h à la salle Voûtée.

Travaux

cox2
Les travaux de construction de la future structure multi accueil ont commencé Rue de Dallet, entre le petit square de la pointe du Bourgnon et l’ancien stade du Bourgnon. cox

 

Limitation des usages de l’eau

Situation hydrologique du Puy-de-Dôme : ajustement des mesures de restriction des usages de l’eau

Téléchargez l’arrêté préfectoral

Depuis le 11 août dernier, des mesures de restriction des usages de l’eau s’appliquent dans le Puy-de-Dôme. Le 28 septembre, après consultation des membres du comité du suivi hydrologique*, le Préfet Jacques Billant avait pris un nouvel arrêté de restriction des usages de l’eau effectif jusqu’au 31 octobre afin d’adapter les mesures de restriction à l’évolution de la situation. Au vu des dernières données hydrologiques disponibles, le Préfet a décidé de prolonger cet arrêté jusqu’au 30 novembre.
L’ensemble du département connaît une situation hydrologique de sécheresse importante, impactant la ressource en eau quantitativement et qualitativement :
• Localement, la ressource en eau potable a diminué et pourrait venir à manquer, notamment pour les réseaux du secteur du Livradois.
• La dilution dans l’eau des rejets des stations d’épuration et des vidanges de plan d’eau s’effectue difficilement du fait de la faiblesse des débits des cours d’eau.

C’est pourquoi, afin de préserver les ressources disponibles, les mesures de limitation des usages de l’eau en vigueur sont maintenues par des restrictions impactant à la fois les usages nonéconomiques et économiques sur le bassin du Cher amont et de la Dore. Pour le reste du département, les mesures de limitation des usages de l’eau sont également prolongées avec l’interdiction d’arrosage à partir du réseau d’eau potable de 8h à 20h.
Dans le détail :
Sur l’ensemble du département : maintiens du niveau « alerte renforcée ». L’usage de l’eau à partir du réseau d’eau potable, hors consommation courante, reste limité avec arrêt des fontaines et du lavage des voitures, hors recyclage de l’eau, et de 8h à 20h :
▪ interdiction d’arrosage de plants, fleurs, potagers, green, jeux, espaces verts,
▪ interdiction d’arrosage des voies publiques hors urgence,
▪ interdiction de remplissage des piscines.
S’ajoutent à ces mesures de restriction :
A l’échelle du bassin du Cher amont : maintien du niveau « crise ». Interdiction de tous les prélèvements à l’exception de ceux répondant aux exigences de santé, de salubrité publique, de sécurité civile et d’alimentation en eau potable de la population. Il est interdit d’utiliser l’eau potable pour d’autres usages que l’alimentation en eau potable de la population, la santé, la salubrité publique et la sécurité civile.
A l’échelle du bassin de la Dore : maintien du niveau « alerte renforcée ». Interdiction des prélèvements dans le milieu naturel (cours d’eau, plans d’eau et nappes) de 8h à 20h à l’exception de ceux répondant aux exigences de santé, de salubrité publique, de sécurité civile et d’alimentation en eau potable de la population. Mise en oeuvre des

Le suivi des débits est assuré au quotidien par les services de l’État, ce qui permettra de renforcer ou de lever les mesures prises par un nouvel arrêté préfectoral en fonction du résultat des analyses. Si aucun nouvel arrêté n’est pris entre temps, ces mesures s’appliquent jusqu’au 30 novembre 2018.

L’eau est un bien commun
De façon plus large, il est indispensable que chacun d’entre nous prenne toute disposition pour avoir une gestion économe de l’eau que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d’eau ou à partir des réseaux de distribution d’eau publics. L’eau est un « bien commun », chaque citoyen doit faire preuve de civisme pour éviter de porter atteinte à cette ressource indispensable. Pour plus d’information sur les situations de sécheresse en France et les restrictions d’usage, vous pouvez consulter le site internet Propluvia : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/. Il permet en temps réel de connaître les mesures de restriction en cours sur le territoire national.
Les communes concernées par les restrictions de prélèvement :
Sur le bassin versant du Cher : Ars-les-Favets ; Bussières ; Château-sur-Cher ; Cellette ; Crouzille ; Montaigut ; Pionsat ; Quartier ; Roche-d’Agoux ; Saint-Hilaire ; Saint-Maigner ; Saint-Maurice-près-Pionsat ; Vergheas ; Virlet

Sur le bassin versant de la Dore : Ambert ; Arconsat ; Arlanc ; Aubusson-d’Auvergne ; Augerolles ;Auzelles ; Baffie ; Bertignat ; Beurières ; Brugeron ; Ceilloux ; Celles-sur-Durolle ; Chabreloche;Chambon-sur-Dolore ; Champétières ; Chapelle-Agnon ; Châteldon ; Chaumont-le-Bourg ;Courpière ; Cunlhat ; Domaize ; Doranges ; Dorat ; Dore-l’Église ; Escoutoux ; Estandeuil ; Forie ;Fournols ; Grandif ; Grandval ; Job ; Marat ; Marsac-en-Livradois ; Mayres ; Monestier ; Monneriele-Montel ; Néronde-sur-Dore ; Noalhat ; Novacelles ; Olliergues ; Olmet ; Orléat ; Palladuc ;Paslières ; Peschadoires ; Puy-Guillaume ; Reanaudie ; Ris ; Sainte-Agathe ; Saint-Alyred’Arlanc; ; Saint-Amant-Roche-Savine ; Saint-Bonnet-le-Bourg ; Saint-Bonnet-le-Chastel ; Saint-Dier-d’Auvergne ; Saint-Éloy-la-Glacière ; Saint-Ferréol-des-Côtes ; Saint-Flour ; Saint-Gervaissur-Meymont ; Saint-Jean-d’Heurs ; Saint-Jean-des-Ollières ; Saint-Just ; Saint-Martin-des-Olmes ;Saint-Pierre-la-Bourlhonne ; Saint-Rémy-sur-Durolle ; Saint-Sauveur-la-Sagne ; Saint-Victor-Montvianeix ; Sauviat ; Sermentizon ; Thiers ; Thiolières ; Tours-sur-Meymont ; Trézioux ;Valcivières ; Vertolaye ; Viscomtat ; Vollore-Montagne ; Vollore-Ville.

Jobbing

Découvrez le jobbing ou devenez Jobber !
JPEG-PIJ-Aff.-Besoin-d'un-coup-de-main JPEG-PIJ-Aff.-Devenez-Jobber

Futur Jobber, attention, voici quelques règles à suivre afin d’éviter les « pièges » :

Règle numéro 1 : n’acceptez jamais d’argent d’avance de la part des annonceurs qui se font passer pour des parents ou des particuliers mais sont en fait des escrocs. Certains vont vous proposer de vous envoyer un chèque important de 100 € à 1500 € . Il s’agit toujours de chèques volés.
Règle numéro 2 : ne transférez jamais d’argent ou n’achetez jamais aucun objet destinés à des personnes qui passent une offre en ligne.
Règle numéro 3 : méfiez-vous des offres en ligne où le salaire horaire est particulièrement élevé et ceci afin d’attirer un maximum de victimes potentielles. Les escrocs vous proposeront plus de 16 € l’heure de baby sitting.
Règle numéro 4 : méfiez-vous des offres très alléchantes mais qui comportent fautes d’orthographe, de grammaires et tournures de phrases compliquées.

Réglementation et rémunération :
Un mineur à partir de 16 ans peut travailler, il est donc éligible aux chèques emploi service. Les jeunes de moins de 18 ans titulaires d’un contrat de travail sont rémunérés au minimum sur la base du Smic :
minoré de 20 % avant 17 ans;
minoré de 10 % entre 17 et 18 ans.

 

Jumelage Lempdes Mangualde

Mangualde3
Les maires de Lempdes et Mangualde ont signé officiellement le serment de jumelage entre les deux communes samedi 19 mai 2018, à l’occasion du week-end anniversaire des 70 ans de la 2CV

Inauguration COSEC Lempdes

Inauguration du COSEC Samedi 28 avril 2018
inauguration

 

Fourrière

Depuis le 1er décembre 2016, les automobilistes souhaitant récupérer leur véhicule mis en fourrière doivent se présenter dans les 3 jours suivants l’enlèvement au bureau de Police Municipale, 1 rue de la Source, du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h à 17h, munis impérativement des documents suivants : Certificat d’immatriculation du véhicule, Permis de Conduire et attestation d’assurance en cours de validité.

Aucun véhicule ne sera restitué en l’absence d’un ou plusieurs de ces documents. Au delà de ce délai, un expert sera commissionné et le véhicule pourra ou non être restitué.

Renseignements auprès de la Police municipale : 04 73 61 85 19.